Budget

Exercice budgétaire 2018

budget 2018Une année de plus d’efforts

Le conseil municipal de la commune Bafoussam IIe, a été voté et adopté, jeudi dernier

Le 28 décembre 2017, le conseil municipal de la commune d’arrondissement de Bafoussam IIe s’est réuni pour voter et adopter le budget pour l’exercice 2018. 900 millions de FCfa c’est le montant équilibré en recettes et dépenses du budget communal pour l’exercice 2018.

 

Un montant qui connait une baisse de 200 millions de FCfa, dû aux « fortes tensions de trésorerie que connait la commune depuis octobre 2016 », précise le maire de la commune.

06 délibérations au total ont été adoptées à cette occasion. Parmi lesquelles, la délibération portant adoption du plan de campagne du maire, la délibération autorisant le maire a accepter un don d’un montant de 1 250 000 FCfa offert par le PMUC, la délibération portant le recrutement de 25 stagiaires dans le cadre de la formation professionnelle et insertion des jeunes pour le fond de solidarité PMUC, délibération autorisant le Feicom a utiliser le prix régional Feicom d’une valeur de 2 000 000 FCfa pour la contribution de la quote part de la mairie dans un prochain projet.

Dans son mot, le Préfet de la Mifi à féliciter la commune pour ce qui est fait et à surtout inviter l’exécutif communal et le secrétariat général à une meilleure clarification des rôles au sein de l’institution. Dans la foulé, il a invité les conseillers municipaux, l’exécutif communal, les cadres communaux à travailler en étroite collaboration avec la tutelle.

Perspectives de la Mairie pour l’année 2018 :

Pour l’année 2018, un accent sur les aspects sociaux de base, choses primordiales pour la population et cela se décline ainsi qu’il suit :

  • Dans le domaine de la santé :

-          Construction d’une latrine avec 3 compartiments au CMA de Tyo        4 900 000 F (fonds propres)

-          Maintenance des points d’eau ainsi que l’analyse de la qualité d’eau dans les laboratoires agrées          4 800 000 F (fonds propres)

-          Deuxième phase de construction du CMA de Tyo        50 000 000 F (BIP 2018)

-          Campagne d’hygiène et salubrité dans les écoles primaires et maternelles                                                                    4 500 000 F (fonds propres)

-          Subvention aux centres de santé pour la prise en charge des agents d’appui                                             12 000 000 F (fonds propres)

                                                               

  • Dans le domaine de l’éducation de base :

-          L’octroi de 150 tables bancs à l’EP Bilingue de Djeleng 1      4 500 000 (fonds propres)

-          Réhabilitation d’un bâtiment de 2 salles de classe à l’EP de Famtchouet                 4 900 000 F (fonds propres)

-          L’octroi des subventions aux écoles (pour la prise en charge des maîtres de parents dans les écoles défavorisées)        24 000 000 F (fonds propres)

-          Programme emploi jeunes (stages de vacances 2018)   5 000 000 F (fonds propres).

  • Dans le domaine des infrastructures routières :

-          Réhabilitation de la route : Entrée Tchitchap – EP Tchitchap – carrefour Neperso- Tyo Lagoueng     27 000 000 F (BIP 2018)

-          Réhabilitation du pont sur la rivière Mifi à Baleng     4 900 000 F (fonds propres)

-          Remblai du pont de Sandio Kamga           4 900 000 F (fonds propres)

-          Réhabilitation du pont de Metchoué            4 900 000 F (fonds propres)

-          Réhabilitation de la route : mairie Bafoussam IIe- Auberge du lac        4 900 000 F (fonds propres)

-          Entretien des voies (cantonage)        40 000 000 F (fonds propres)

-          Réhabilitation pont sur la Mifi à Badeng           4 900 000 F (fonds propres)

  • Sur le plan managérial :

-         Le paiement régulier des salaires dû au personnel et le reversement des taxes aux services d’impôts ainsi que le reversement de cotisation sociales à la CNPS et la tenue de la commission paritaire d’avancement du personnel.

L’autre bonne nouvelle de ce conseil municipal est celui du BIP 2018, du projet d’extension du réseau Eneo de Sapeur-pompier au Lycée Technique de TCHADA en triphasé à gestion régionale.